Comment faciliter les démarches administratives à l’arrivée dans un nouveau logement ?

Fournisseur d’énergie, box, changement d’adresse, assurance habitation… Toutes nos astuces pour un emménagement sans prise de tête !

L’arrivée dans un nouveau logement déclenche invariablement une avalanche de démarches administratives dans lesquelles il est facile de se perdre. On vous donne quelques astuces pour vous faciliter la vie et être sûr de ne rien oublier !

 

Réaliser les démarches de déménagement de votre contrat EDF, Engie, Total Direct Énergie…

 

La première chose à faire lorsque vous savez que vous allez devoir quitter votre logement est de réaliser le déménagement de vos contrats d’énergie : EDF, Planète OUI, Eni... Mais rassurez-vous : cette démarche est non seulement très rapide, mais aussi gratuite !

 

Elle se déroule en deux étapes :

  1. Résilier votre contrat actuel

  2. Souscrire votre nouveau contrat.

En effet, un contrat d’énergie ne peut pas vous “suivre”, il est rattaché à votre compteur d’électricité et/ou de gaz qui dépend lui-même de votre logement. Il est donc nécessaire, même si vous conservez votre fournisseur actuel dans votre futur logement, de résilier votre contrat pour en souscrire un nouveau.

 

La résiliation comme la souscription se font en contactant le fournisseur concerné, en ligne ou par téléphone ; munissez-vous au préalable des informations et documents nécessaires (coordonnées, numéros de point de livraison et relevé des compteurs, moyen de paiement…). À l’emménagement, vous devrez payer la mise en service de votre compteur.

 

Attention : veillez à vous y prendre au moins 15 jours à l’avance pour éviter les déconvenues ! Il n’est pas rare que, faute de s’en être préoccupé suffisamment à l’avance, des gens emménagent dans un logement coupé d’électricité et/ou de gaz et se retrouvent à devoir payer une mise en service d’urgence (bien plus onéreuse).

 

Et si vous en profitiez pour choisir un nouveau fournisseur comme Total Direct Énergie, ilek, Planète OUI, Ohm Énergie, etc. ?

 

Lorsque vous avez souscrit votre contrat d’énergie, vous avez peut-être choisi le premier fournisseur qui vous venait en tête, sans savoir qu’il en existait plus d’une trentaine d’autres avec des tarifs pouvant très fortement varier ! De plus, d’un logement à un autre, vos besoins en électricité ou en gaz peuvent évoluer.

 

C’est pourquoi nous vous conseillons d’utiliser un comparateur en ligne pour vous assurer que l’abonnement que vous avez souscrit est bien le plus avantageux pour vous - et, le cas échéant, changer pour un fournisseur qui vous offre de meilleurs tarifs :  Total Direct Énergie, Leclerc Énergie, Vattenfall, Planète OUI...

 

Prévenez votre fournisseur d’accès à Internet de votre changement d’adresse

 

Pour la plupart des fournisseurs d’accès à Internet, il n’est désormais plus nécessaire de résilier son contrat pour en souscrire un nouveau lors d’un déménagement. Vous pouvez donc vous épargner la démarche chronophage de renvoyer vos équipements pour en réceptionner de nouveaux. Veillez néanmoins à vous y prendre dans les délais impartis par votre fournisseur (ils varient généralement d’une quinzaine de jours à un mois minimum). 

 

Rassurez-vous également si vous craignez de vous retrouver coupé d’Internet à un moment ou à un autre dans ce processus : généralement, le fournisseur d’accès vous propose gratuitement une solution de transition pour maintenir la continuité de son service. Il s’agit généralement d’un mini routeur 4G, qui vous accompagnera dans votre déménagement.

 

N’oubliez pas de faire vos changements d’adresse auprès de vos différents organismes

 

De nombreux organismes privés comme publics ont besoin d’avoir votre adresse précise. Il faudra donc les prévenir de votre changement d’adresse dès que possible. Heureusement, vous n’êtes pas obligé de prévenir chacun d’entre eux individuellement !

 

Le gouvernement a mis en place un téléservice, que vous retrouverez ici, qui vous permet de réaliser votre changement d’adresse auprès de la plupart des services publics simultanément. Vous prévenez votre caisse de sécurité sociale, les services fiscaux et les services en charge des cartes grises en quelques clics ! 

 

Pour les services privés (banque, complémentaire santé, etc.) vous devrez en revanche procéder de manière individuelle.

 

Pensez à modifier votre assurance habitation

 

Dernier point crucial : votre assurance habitation. Celle-ci est non seulement obligatoire, mais aussi absolument nécessaire ! Si un quelconque sinistre intervient chez vous, ou qu’un dysfonctionnement dans votre logement est à l’origine d’un sinistre chez un voisin, votre assurance procèdera à l’indemnisation des dégâts (entre autres). 

 

Les dégâts conséquents à un sinistre peuvent se chiffrer en milliers d’euros, selon leur type et leur gravité. Veillez donc à ce que votre dossier d’assurance habitation soit bien à jour : le changement d’adresse se fait en ligne ou par téléphone très facilement et rapidement. Selon la surface de votre nouveau logement, il sera en revanche peut-être nécessaire de modifier le montant de vos échéances.